Actualités

LE SYSTEME DES NATIONS UNIES AU TOGO ET LES PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS SE PREPARENT POUR LE SOMMET DE NAIROBI ET LE POST SOMMET

29 octobre 2019

En prélude au Sommet de Nairobi prévu du 12 au 14 novembre 2019, les Agences du Système des Nations Unies au Togo, les Représentants du corps diplomatique, des organismes internationaux se mobilisent pour soutenir les engagements du pays. C’est au cours d’un petit déjeuner d’échanges organisé par le Coordonnateur Résident du SNU au Togo, M. Damien MAMA le mardi 29 octobre 2019 à l’hôtel Sarakawa de Lomé.

Sous la présidence du Coordonnateur Résident, une trentaine d’Ambassadeurs accrédités au Togo, de Représentants d’organismes de développement et des Agences onusiennes ont pris part à cette rencontre stratégique sur la CIPD25 et le Sommet de Nairobi en préparation.

« les questions de santé de la reproduction, de planification familiale et violences basées sur le genre sont des questions de responsabilité collective qui impliquent tout le monde et nous implique donc tous » a-t-il précisé avant de reconnaître et salué la contribution de chaque partenaire au développement aux progrès réalisés par le Togo durant les 25 dernières années.

Une présentation faite par la Représentante Résidente de UNFPA sur le Programme d’Action de la CIPD, Josiane YAGUIBOU a permis aux invités d’évaluer le chemin parcouru par le Togo et de se rendre compte des progrès réalisés en matière de santé maternelle, de besoins en planification familiale, de lutte contre les violences basées sur le genre, etc. C’était également l’occasion pour la Représentante Résidente de UNFPA d’exposer les nouveaux engagements du pays et solliciter leur accompagnement après le Sommet en vue de progrès plus éclatants à l’horizon 2030.

Les échanges très riches ont permis de noter le consensus des partenaires autour de ces nouveaux engagements que le pays s’apprête à prendre à Nairobi et l’unanimité à poursuivre leur accompagnement au Pays à travers des plaidoyers collectifs tout en recommandant la mise en place d’un mécanisme de coordination.