Vous êtes ici

RAPPORT ANNUEL 2019 : LE TOGO en marche vers une DECENNIE D'ACTIONS/TOGO marching towards a decade of actions

MESSAGE DE LA R E P R É S E N T A N T E  R É S I D E N T E, Josiane YAGUIBOU

**************************************

Sous l’impulsion de la Directrice Exécutive, Natalia Kanem, le monde entier et la communauté internationale se sont mobilisés tout au long de l’année, pour préparer le Sommet de Nairobi avec la campagne « Je Marche Pour » (#IMarchFor). Les bureaux pays à l’unisson ont témoigné leur soutien incontestable pour l’accomplissement des droits et choix pour tous. Je vous invite à découvrir ces témoignages à travers les vidéos en cliquant sur ces liens :

Baptisée « Année des commémorations », 2019 aura été, pour l’UNFPA, à la fois une année de célébrations et de démarrage d’un nouveau cycle de coopération avec le Gouvernement togolais pour le développement global du Togo et particulièrement, pour le bien-être et l’épanouissement des femmes, des jeunes et adolescentes de ce pays.

Ainsi, à l’instar de la communauté internationale, l’UNFPA au Togo, en parfaite synergie avec le Gouvernement et les Organisations de la Société Civile (OSC), a commémoré avec faste, les cinquante ans d’existence de l’Agence. La célébration de l’anniversaire de l’UNFPA a été un heureux tremplin pour le lancement de l’anniversaire d’argent de la Conférence

Ainsi, conformément à notre mandat et aux mécanismes de partenariats qui caractérisent notre travail, l’UNFPA a pu, tout au long de l’année, apporter sa contribution en vue du renforcement de l’offre de services SSR dans les maternités et les centres de santé sur toute l’étendue du territoire national. Plus encore, la disponibilité des services à l’endroit des populations rurales éloignées a été au cœur de nos préoccupations.

À l’heure du bilan, nous avons la satisfaction morale d’avoir su faire en sorte que « nul ne soit laissé pour compte ». En effet, l’appui à l’offre de services intégrés de SSR, à travers le déploiement de cliniques mobiles d’une part, et l’offre des services de PF par les Agents de Santé Communautaires (ASC) jusque dans les hameaux les plus reculés, ont permis de répondre à cette préoccupation qui fonde, aujourd’hui plus que jamais, l’intervention de l’UNFPA.

Au cours de l’année 2019, la situation des jeunes et adolescents du Togo, en ce qui concerne leurs droits à l’information et aux services de SSR, a fait l’objet d’une attention soutenue de la part de nos partenaires d’exécution, tant du secteur public que du monde associatif. Ensemble, nous avons œuvré durant l’année écoulée à endiguer le phénomène de grossesses précoces ayant lieu dans les milieux scolaires et qui sape le devenir des adolescentes et des jeunes filles togolaises. Le soutien aux infirmeries scolaires et aux centres de jeunes, les campagnes de sensibilisation tous azimuts visant à sensibiliser les jeunes et à les protéger contre ce fléau, ont été d’une grande utilité dans la réalisation de l’objectif visant « Zéro grossesse non désirée », que nous désirons atteindre au Togo.

Le renforcement des capacités nationales pour la production de données statistiques de qualité en vue de la planification du développement constitue également un pilier fondamental du programme que l’UNFPA a conclu avec le pays. Les activités en lien avec le Cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH5), lancé par le Gouvernement du Togo, et dont le dénombrement général est envisagé pour novembre 2020, ont ainsi eu une place de choix au cours de l’année 2019.

Notre défi est connu : celui de terminer le travail inachevé tout en garantissant les droits et des choix pour tous d’ici 2030. Il est temps d’achever cet agenda et nous accélérons la cadence en vue de tenir la promesse faite à nos populations.

Enfin, la lutte pour l’équité et l’égalité de genre, notamment à travers le renforcement du dialogue communautaire, en vue de l’épanouissement avéré des femmes et des filles, surtout en milieu rural, a fait partie de la trame de nos interventions. À ce sujet, les Comités d’hommes s’y sont illustrés de façon impressionnante tout au long de l’année.

Fort des résultats obtenus au cours de l’année 2019, l’UNFPA continuera d’innover pour atteindre les objectifs ambitieux qu’elle s’est fixés. C’est pourquoi, il m’est particulièrement agréable d’adresser mes sincères remerciements à tous nos partenaires d’exécution, tant du secteur public que du domaine associatif, pour leur abnégation et leur dévouement. Les résultats que nous célébrons dans le présent rapport n’auraient jamais été atteints sans leur précieuse contribution.

À nos sages-femmes, qui sont à l’avant- garde de la vie, à nos chargés de suivi- supervision, à nos animateurs, à nos Agents de Santé Communautaire (ASC) disséminés aux quatre coins du Togo, et à toutes les personnes contribuant à améliorer le bien-être des Togolais, j’adresse les gratitudes du Bureau de l’UNFPA, tout en vous encourageant à nouer solidement la ceinture car, sur ce chemin de la lutte pour l’effectivité de la jouissance par Tous, des Droits en Santé Sexuelle et de la Reproduction, point de répit !

 

     Josiane YAGUIBOU

 

 

           Représentante Résidente

           UNFPA Togo