Actualités

UNFPA TOGO forme les Sages – Femmes en échographie obstétricale pour une réduction des décès maternels et néo natals au Togo

13 Juin 2019
Une Sage - Femme en session pratique d'échographie obstétricale

A l’issue de ces quatorze jours de formation très pratique, les participantes venues du Centre Hospitalier Régional (CHR - Lomé Commune), des Ecoles de Sages - Femmes de Kara et de Lomé, des districts de concentration du Programme de UNFPA (Régions Maritime et des Savanes), de l’ATBEF, de l’ONG 3 ASC vont s’exercer à l’utilisation de l’échographe obstétricale, reconnaître les anomalies fœtales et maternelles in utéro, afin de faire leur diagnostic précoce chez les gestantes et parturientes.

 

Cette formation s’inscrit dans l’optique de l’extension des prestations de services par les sages-femmes dans les formations sanitaires. Elle prend en compte les monitrices des écoles des sages-femmes en vue de l’intégration de ce module dans le curricula des écoles de formation.

 

Dans son mot de circonstance, Dr André YEBADOKPO, Spécialiste en Santé maternelle, représentant le bureau UNFPA à cette cérémonie d’ouverture, a salué la collaboration entre l’Etat togolais et UNFPA, collaboration qui a permis des avancées dans le renforcement des soins obstétricaux et néonatals d’urgence en cours depuis 2012.

 

Pour conclure, Dr TCHANDANA Makiloubè, la cheffe de la Division de la Santé Maternelle et Infantile, et de la Planification Familiale (DSMIPF) a exhorté les sages-femmes participantes à considérer l’échographe comme un outil qui contribue à lutter contre la mortalité maternelle.

 

Au total, UNFPA aura contribué à former 37 Sages – Femmes en pratique de l’échographie obstétricale depuis 2016 pour réduire les décès maternels dus aux complications non dépistées à temps.