Vous êtes ici

7 avril, Journée Mondiale de la Santé, Communiqué conjoint de UNFPA & OMS Togo

Lomé, Togo – 07 Avril 2020 : Le monde entier célèbre ce jour, la Journée Mondiale de la Santé, une journée qui est dédiée à la promotion de la santé, et qui marque la création de l’Organisation mondiale de la Santé.

Pour cette année, et au moment où le monde fait face à la pandémie du COVID-19, le thème choisi est : « Soutenez les sages-femmes et le personnel infirmier »

 « Dans le cadre de la riposte à la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), le personnel infirmier œuvre sans relâche pour prodiguer des soins de qualité, partager les informations sanitaires, mettre en œuvre les mesures de lutte anti-infectieuse, servir dans les unités de soins intensifs et veiller à ce que les services courants continuent d’être fournis. Les sages-femmes continuent d’aider les mères à accoucher en toute sécurité. » Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

« Avec l’Organisation Mondiale de la Santé et d’autres partenaires, UNFPA soutient les sages-femmes du monde, aujourd’hui et toujours. Partout dans le monde, les sages-femmes relèvent le défi de la maladie à Coronavirus. Avec le soutien de UNFPA, les sages-femmes des pays durement touchés travaillent sans relâche pour prodiguer des soins aux femmes et aux nouveaux - nés. Elles disent qu'ils n'abandonneront jamais leurs patients.

La vie continue malgré la pandémie, la grossesse et l'accouchement ne font pas exception. En cette période difficile pour tous, et en particulier pour les professionnels de la santé, faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger les sages-femmes afin qu'elles puissent continuer à assurer la sécurité des femmes et des nouveau-nés. » Dr Natalia KANEM, Directrice Exécutive de UNFPA

La Journée Mondiale de la Santé est célébrée chaque année autour d’un thème, permettant ainsi de mettre en lumière un problème de santé ou un élément du corps médical et sert aussi d’occasion de plaidoyer vis-à-vis des décideurs et de sensibilisation de la population.

L’année 2020, déclarée Année Internationale des sages-femmes et du personnel infirmier, est une occasion pour rendre hommage à tous ces hommes et femmes qui œuvrent inlassablement auprès des communautés pour offrir des services de santé appropriés et les rendre accessible à tous, mêmes dans les zones les plus enclavées.

Pour parvenir à l’accès aux soins de santé pour tous et partout, à la couverture sanitaire universelle, il est primordial d’avoir un personnel infirmier et des sages-femmes qualifiés, bien formés et équipés.

« Le personnel infirmier et les sages - femmes constituent  le pilier de l’approche des soins de santé primaires, qui est elle-même la pierre angulaire de la couverture sanitaire universelle. Ce personnel représente au moins la moitié des effectifs sanitaires à l’échelle mondiale. Nous devons faire plus pour reconnaître les contributions du personnel infirmier et des sages-femmes à l’autonomisation des patients et des communautés, à la facilitation du travail en équipe multidisciplinaire et à la fourniture de soins intégrés. » Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique

« C’est une opportunité qu’on donne aux sages-femmes de réaffirmer leur engagement à aider les femmes, avant, pendant et après leur grossesse et surtout à donner la vie. C’est également une opportunité pour les gouvernants de reconnaitre le travail des sage - femmes et d’œuvrer à ce que chaque partie joue sa partition pour réduire la mortalité maternelle et néonatale dans nos pays. La sage- femme togolaise souffre de la méconnaissance de son rôle dans la chaine de prise en charge des questions de santé, surtout de la mère et de l’enfant. En cette période de pandémie, nous demandons que toutes les dispositions soient prises pour la protection de la sagefemme dans l’exercice de ses fonctions, pour le bien de ses patientes et de sa famille » Mme D’Almeida Adzowa Héloise, Pdte de l’Association des Sages-femmes du Togo et de la Fédération des Associations des Sages-femmes d’Afrique francophone.

L’OMS lance ce jour 7 avril, le tout premier rapport sur la situation des soins infirmiers dans le monde 2020. Ce rapport détaille le rôle important que le personnel infirmier joue pour promouvoir la santé, préserver la sécurité mondiale et servir les populations vulnérables. Ce rapport est un excellent outil pour élaborer des politiques et des stratégies reposant sur des bases factuelles.