Dispatch

Pour une analyse des progres du Togo en matiere de planification familial l’initiative FP2020 et le partenariat de Ouagadougou, rencontrent les différents acteurs de la santé sexuelle et reproductive

3 October 2016

Dans le cadre de ses activités avec les partenaires techniques et financiers, l’initiative FP2020, a rencontré le vendredi 23 septembre 2016, les points focaux pays FP2020, les organisations de la Société Civile œuvrant dans le domaine de la PF et le comité national du programme national de lutte contre les grossesses et mariages des adolescentes. Ces différentes rencontres ont eu lieu dans les locaux de l’UNFPA Togo.

Ces trois rencontres ont été co-présidées par les points focaux de l’initiative FP2020 à savoir la Division de la Santé Maternelle et Infantile et de la Planification Familiale (DSMIPF), l’UNFPA et l’USAID, respectivement représentés par Dr Kassouta N’TAPI, Chef de cette Division, M. Saturnin Epié, Représentant Résident de UNFPA et M. Didier Kangudie MBAYI, Conseiller Technique Principal régional en Santé. Elles ont permis aux différents acteurs de la Planification Familiale de discuter respectivement du plan de travail pays finalisé (2013 – 2017) lors de la réunion d’Abidjan en mai dernier, de partager les progrès de ce plan et de l'évaluation du plan national de repositionnement de la PF au Togo, d’apprécier les implications et le rôle de la société civile dans la promotion de la Planification Familiale (PF) et d’échanger sur la mise en œuvre du Programme national de lutte contre les grossesses précoces au Togo. Les organisations de la société ont en plus eu droit à une présentation sur les opportunités de financement en matière de PF.

Selon M. Tom, responsable Afrique francophone de FP2020, ces différentes rencontres ont permis d’avoir une vision globale sur le contexte de la PF au Togo. Tout en soulignant qu’en matière de PF, le Togo est en avance sur plusieurs pays d’Afrique francophone, il a par la même occasion salué l’excellente collaboration qui existe entre les différents acteurs et les partenaires techniques et financiers et entre les partenaires eux même et souhaité que le plan de repositionnement en cours soit rapidement évalué en vue de l’élaboration d’un nouveau pour la période 2017 – 2022. 

La modération de ces rencontres a été assurée par M. Saturnin Epié, Représentant Résident de l’UNFPA Togo, qui, dans ses mots de bienvenue et de clôture, a réitéré la disponibilité de son Agence à apporter son appui à la mise en œuvre du plan de repositionnement et à son évaluation prochaine. Il a salué le dynamisme et la cohésion du groupe et des points focaux.