Actualités

CÉLÉBRATION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE POUR ÉLIMINATION DES FISTULES OBSTÉTRICALES, UNFPA TOGO appui le gouvernement dans la sensibilisation sur cette morbidité dans la Commune de Elavagnon dans la Préfecture de l’Est - Mono

25 Juin 2019

 

Le Togo a célébré en différé et pour la première fois, la 7ème Journée Internationale pour l’élimination des Fistules Obstétricales (JIFO), une journée de plaidoyer à l’endroit des décideurs et de sensibilisation des populations. Sous le thème "Une génération sans Fistules Obstétricale, est possible", cette journée commémorée chaque 23 Mai, a mobilisé les autorités et populations de la Commune de Elavagnon dans la préfecture de l’Est Mono. La cérémonie officielle de lancement de cette journée a été présidée par Dr AWOUSSI Sossinou, Secrétaire Général du Ministère en charge de la Santé qui avait à ses côtés, Dr Yawo GBIGBI, Chargé de programme, représentant l’UNFPA Togo et la Miss Togo 2018, Mlle Ichabatou GNONGBO – TCHORO qui a pour mandat, la lutte contre les Fistules Obstétricales.

 

L’on pouvait noter la présence d’autorités traditionnelles et religieuses, du Directeur Général de la Santé de la Mère et de l’Enfant, des directeurs centraux  et préfectoraux de la Santé, et des membres de la Délégation Spéciale de la Commune de Elavagnon.

 

C’est par une forte mobilisation des femmes porteuses guéries et réinsérées de la région des Plateaux, celle de la localité et des autorités locales et administratives venues de la région des Plateaux et de Lomé que cette journée a été célébrée. Différentes interventions ont meublé cette célébration, notamment celle du Préfet de l’Est – Mono, M. BITENEWE, du Chargé de programme Santé de la Reproduction, Dr AGBIGBI Yawo, représentant UNFPA Togo, de la Miss Togo 2018. Occasion pour tous les intervenants d’informer et sensibiliser sur cette morbidité, mettre l’accent sur le caractère désormais curable de cette dernière, les efforts et actions du gouvernement pour éliminer complétement les Fistules Obstétricales au Togo et plaider la cause d’environ 1500 porteuses de FO au Togo.

 

En 2003, UNFPA et ses partenaires ont lancé la Campagne mondiale pour éliminer les fistules obstétricales. Depuis 2004, le Togo mène des activités dans ce cadre à travers l’élaboration et la mise en œuvre de deux plans stratégiques dont le deuxième est en cours, et la mise en place d’un Comité.

 

Chaque année, le gouvernement togolais organise avec l’appui du Bureau UNFPA, au moins une campagne gratuite de cure chirurgicale des Fistules Obstétricales, des campagnes qui prennent en compte des victimes provenant de toutes les régions du pays. Cette cure est appuyée par des campagnes de réinsertion socio – économique de ces femmes guéries afin de leur permettre d’intégrer leur communauté et de disposer d’une activité génératrice de revenus capable de leur redonner sourire et dignité.