RAPPORT ANNUEL 2015

No. of pages: 54

Publication date: 28 July 2017

Author: UNFPA TOGO

Publisher: UNFPA TOGO

Download

Au Togo, comme ailleurs, 2015 a été une grande opportunité de faire avancer le mandat du Fonds des Nations Unies pour la
Population (UNFPA) dans l’intérêt des populations de ce pays. L’UNFPA a ainsi su porter avec une réelle efficacité, le processus de la CIPD+20 et accompagner la marche vers
l’adoption du Nouvel Agenda de développement mondial post 2015, les Objectifs de Développement Durable (ODD). Ainsi, grâce au plaidoyer et au dialogue politique constamment
menés, nous avons pu encourager et obtenir une participation nationale de qualité à ces processus dont le couronnement fut la participation des plus hautes autorités togolaises 
à l’Assemblée Générale des Nations Unies de septembre 2015 à New York qui a vu l’adoption de ces nouveaux Objectifs.
 
Ce dialogue politique de haut niveau impulsé par notre bureau à l’endroit des autorités publiques a également abouti à l’appropriation nationale de la Stratégie Mondiale 2.0 pour la
Santé des Femmes, des Enfants et des Adolescents (SM2.0). Ainsi, le Togo a soumis à bonne date à la Coordination Mondiale
du H4+ sa Note d’Engagements Politiques et Financiers signée par le Premier Ministre en faveur de la Stratégie Mondiale 2.0.
 
Le Bureau est resté focalisé sur l’accès universel à la santé de la reproduction conformément au plan stratégique 2014-2017 de UNFPA en accordant notamment une importance capitale à la promotion de la
Santé de la Reproduction des Adolescents et Jeunes (SRAJ) dans le pays. En apportant tout le soutien requis à la partie nationale pour se doter d’un Programme National de Lutte contre les Grossesses et Mariage
des Adolescentes, le chemin fut balisé pour le renforcement de l’offre de services de santé sexuelle et de la reproduction à l’endroit des adolescents et jeunes, notamment à l’école, par la relance des infirmeries scolaires.
 
Le souci d’aide à l’amélioration de la chaîne d’approvisionnement des formations sanitaires du pays en produits contraceptifs et de santé de reproduction fut également constant au sein du
Bureau et s’est traduit par la poursuite du projet Informed Push Model (IPM) dans la Région Maritime et son extension à celle des Plateaux contribuant ainsi à une réduction drastique des
ruptures de produits dans les formations sanitaires.
 
Le renforcement de la disponibilité des SONU, la lutte pour l’éradication de la fistule obstétricale, l’expansion de la planification familiale grâce aux diverses stratégies innovantes et le renforcement
de la pratique de sage-femme ont constitué les autres chantiers sur lesquels l’équipe a travaillé durant l’année avec des résultats à la hauteur des attentes.
Nous sommes heureux d’avoir contribué de façon substantielle au renforcement de la disponibilité ressources humaines qualifiées et de l’équipement dans les formations sanitaires SONU pour une
meilleure offre de ce type de services. Comme durant les trois dernières années, la lutte contre la fistule obstétricale s’est matérialisée par notre appui à l’organisation de deux campagnes
de réparation qui ont permis de redonner le sourire à 64 femmes, tandis que 41 femmes préalablement guéries de cette morbidité, ont reçu un accompagnement financier et matériel pour
leur réinsertion socio-économique.
 
Enfin, outre le renforcement du plateau technique de l’unité de santé de la Maison des Sagesfemmes, l’ASSAFETO (Association des Sages- Femmes du Togo) a reçu de la part de notre
Bureau, toute l’assistance requise pour aller vers l’institutionnalisation de l’Ordre des Sages-femmes et un renforcement de son assise institutionnelle.
Tout en partageant avec vous, nos actions et nos réussites au terme de l’année 2015, nous nous projetons d’ores et déjà vers le relèvement des défis de l’année 2016 et savons
pouvoir compter sur le concours des uns et des autres pour y parvenir.
 
Notre ardent souhait est de voir à terme, les indicateurs de santé maternelle et néo natale s’améliorer au jour le jour grâce à la synergie de tous les acteurs pour que se réalise partout au
Togo, la Vision de l’UNFPA « d’un monde où chaque grossesse est désirée, chaque accouchement sans danger et le potentiel de chaque jeune accompli ».