Actualités

REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEO NATALE L’UNFPA Togo renforce les capacités des sages – femmes et assistants médicaux

14 November 2015

 

Les 24 sages - femmes et assistants médicaux de la quatrième session de formation sur les fonctions essentielles des Soins Obstétricaux et Néonataux d’Urgence de base (SONU B) manquantes, ont reçu leur attestation et leur kit de travail, le mercredi 28 octobre au CHU Sylvanus Olympio de Lomé.

Cette session a été organisée par le Ministère de la santé à travers la Division de la santé maternelle (DSF) avec l’appui technique et financier du Fonds des Nations Unies pour la Populations (UNFPA Togo). La cérémonie de clôture a été présidée par la DSF représenté par Dr Akouété AYESSOU, qui avait avec lui Dr Sourou Yebadokpo, coordonnateur de programme, représentant le chargé de bureau de l’UNFPA et Prof. Kofi AKPADZA, formateur principal de cette session. Tous, ont dans leur intervention, relevé le bien -fondé de cette formation qui contribuera à coup sûr, à changer les indicateurs de santé maternelle et néo – natale au Togo.

Démarrée le 19 octobre in situ au CU Sylvanus Olympio de Lomé, les apprenants venus des cinq régions du pays, ont eu pendant dix jours à suivre des formations sur le tracé du partogramme, l’utilisation de la ventouse obstétricale pour extraire le nouveau – né, la prévention de l’hémorragie  de la délivrance, la prise en charge du nouveau – né, l’évacuation des restes de l’utérus et la gestion des convulsions.

Alliant habillement théorie, démonstration sur mannequin et en situation réelle, les formateurs ont amené les apprenants à mettre en pratique les connaissances théoriques acquises. Cette session porte à 95 le nombre total de prestataires formés depuis 2014. Les bénéficiaires des différentes sessions proviennent de 47 sites sanitaires sur les 109 sites SONU potentiels que compte le pays.

Une 5ème session est prévue pour le mois de novembre. Un suivi post-formation effectué en septembre dernier a permis de rencontrer 46/47 prestataires formés l'année dernière.Selon Dr AYESSOU Akouété, Administrateur en Santé de Reproduction à la Division de Santé Familiale (DSF),  « cette formation fait suite à une enquête sur le terrain ou on a remarqué le manque de compétence des prestataires sur les gestes qui sauvent la mère et l’enfant pendant l’accouchement. Aujourd’hui, c’est chose faite ».Pour leProf AKPADZA Koffi Chef Service Gynécologie-Obstétrique au CHU-SO et formateur principal, la satisfaction est totale au bout de ces trois sessions de formation. « Nous avons effectué une descente sur les sites, je vous assure que nous avons été agréablement surpris par les performances des prestataires » a t – il déclaré.

A la fin de cette session, chaque prestataire bénéficie d’un kit complet de ventouse obstétricale et d’un kit d’aspiration manuelle intra-utérine (AMIU). Au total 15 nouveaux sites ont reçu leurs kits ce jour. Des certificats de fin de formation ont été délivrés à chaque apprenant de même qu’aux encadreurs. Au total 109 Sites serons couverts par l’UNFPA Togo qui fait de la femme et du nouveau-né ses priorités car « Aucune femme ne doit mourir en donnant la vie »