Actualités

AMELIORATION DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE DE LA MERE ET DU NOUVEAU NE UNFPA TOGO fait don d’un important lot de matériels et équipements médicaux au ministère de la santé et de la protection sociale

13 February 2016

65 tables gynécologiques, 25 tables d’accouchement, 50 lit standard d’hôpitaux, 30 aspirateurs chirurgicaux, 10 aspirateurs électriques pour nouveaux – nés, 13 échographes avec imprimantes, 50 hystéromètres, 10 autoclaves et tambours pour la stérilisation du matériel de travail, 10 réfrigérateurs pour aider à la conservation des produits vitaux, 30 ordinateurs portables équipés de clés de connexion pour la gestion de l’information sanitaire au niveau des districts, constituent le lot de matériels et équipements médicaux techniques offerts par le bureau Togo du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) le jeudi 11 février 2016 au Ministère de la santé et de la protection sociale ; pour un coût global de 261 millions de francs CFA.

C’était au cours d’une cérémonie co-présidée par le Conseiller Technique, M. Sika DOGBE, représentant le Ministère de la santé et de la protection sociale et le Représentant Résident de l’UNFPA, M. Saturnin EPIE, en présence du Directeur Général de la Mobilisation de l’Aide et du Partenariat, M. Abbékoé DOEVI, de la Présidente de l’ATBEF, Dr Kokoè GABA, du représentant du SP/CNLS, de la Coordonnatrice du PNLS , et d'autres responsables techniques du ministère.

Dans son intervention, le Représentant Résident de l’UNFPA, M. Saturnin EPIE, a salué les efforts du gouvernement togolais en matière de santé maternelle et néonatale et souligné les défis qui restent encore à relever. Il a rappelé les différents appuis offerts par l’agence onusienne ces quatre dernières années comme contribution importante à la réduction de la mortalité maternelle et néonatale. « L’UNFPA Togo est toujours resté mobilisé aux côtés du gouvernement pour renforcer la disponibilité des services de santé maternelle et néonatale de qualité au profit des populations togolaises. » a-t-il précisé.

En effet, l’UNFPA Togo a appuyé le gouvernement entre autres dans la mise en place des bases normatives en matière de SONU, la réalisation de la cartographie des sites SONU potentiels,  l’élaboration des documents de référence, la disponibilité des ressources humaines de qualité à travers la formation de 119 prestataires des maternités.

La mortalité maternelle et néonatale demeure une préoccupation majeure pour les pays en développement. Au Togo, en 2013, le ratio de décès maternels était de 401 pour 100 000 naissances vivantes. Les Objectifs du Développement Durable prévoient une réduction de la mortalité maternelle à moins de 70 décès pour 100 000 naissances vivantes à l’horizon 2030.

Pour sa part, M. Sika DOGBE, Conseiller Technique, représentant le ministre de la santé et de la protection sociale, a témoigné la gratitude du gouvernement à l’endroit de l’UNFPA qui ne ménage aucun effort pour améliorer la qualité des soins à travers ses appuis multiformes.

Il a rappelé que « ce don vient combler, à juste titre, les insuffisances relevées par l’évaluation des besoins en SONU menée en 2012 avec l’appui technique et financier des partenaires dont l’UNFPA en tête de file et permettra de réduire de 30%les décès maternels et néonatals». Il n’a pas manqué de mettre en exergue les nombreux défis auxquels se trouvent confronté le système de santé togolais et promis qu’un bon usage sera fait de ces matériels et équipements pour le bien – être des populations.